Sur Instagram : Chifan et la cuisine chinoise

success story

Le compte Instagram @Chifan_Paris sur la cuisine chinoise.

Avec son compte Instagram, sa newsletter et son food tour, Chifan s’inscrit comme une référence pour mieux connaître la cuisine chinoise en France. Rencontre avec son créateur, Handa Cheng. 
[Texte : Julie Hamaïde] 

Sur Instagram et Tiktok, les amateurs de cuisine chinoise en France se retrouvent sur le compte Chifan_paris. Au programme : des recettes, des conseils sur l’utilisation d’ingrédients et de jolies photos qui mettent l’eau à la bouche. 

 

Recette de nouilles chinoises par
@Chifan_Paris sur Instagram.

 

Cette initiative a été lancée au début de l’année 2021 par Handa Cheng, product designer dans la tech, passionné de cuisine, « comme beaucoup de gens » relativise-t-il. Mais tout le monde ne passe pas son temps libre à partager sa passion à travers une newsletter hebdomadaire, plusieurs comptes sur les réseaux sociaux et désormais un food tour organisé dans le quartier de Belleville à Paris. « J’avais pas mal de connaissances et une légitimité pour en parler », nous explique Handa Cheng, né en Chine de parents chinois et arrivé en France à 11 ans. 

 

Handa Cheng, le créateur de la newsletter
et du compte Instagram Chifan. 

 

Il y a quelques mois, il se lance donc à la rencontre de « family business qui sortaient de l’ordinaire, qui avaient des choses à exprimer ». Son envie ? « Raconter la cuisine chinoise comme personne d’autre ». 

« La cuisine chinoise n’a jamais une image sexy, haut de gamme, trendy, comme pour les cuisines italienne ou japonaise. »

Lors de notre interview, Handa Cheng nous rappelle les difficultés que rencontre cette gastronomie :
« Elle est à la fois très présente partout dans le monde grâce aux diasporas chinoises, mais reste peu connue. Les références sont encore limitées, au mieux à un bouiboui excellent, au pire à un traiteur pas très bon, mais ça ne va pas au-delà. Elle n’a jamais une image sexy, haut de gamme,
trendy, comme pour les cuisines italienne ou japonaise. C’est aussi une cuisine régionale, cosmopolite, diverse, qui peut monter en gamme et être mieux considérée ».

 

Recette de poulet effiloché et sauce sésame
sur le compte @Chifan_Paris. 

 

D’ailleurs, il observe avec beaucoup d’entrain l’installation —  presque exclusivement à Paris —  de cette néo cuisine chinoise qui se modernise. « Pour moi, il faut savoir évoluer. Les restaurants chinois traditionnels ont beaucoup de lacunes aujourd’hui sur le sourcing et la transparence des produits. Ce sont des choses qui les dépassent car ils sont encore bloqués sur les prix. Quand je parle de nouvelle cuisine, je fais aussi référence à une carte mieux présentée, à une déco sympa. Pourquoi une assiette chinoise ne peut-elle pas être joliment dressée ? » Selon lui, la France est encore très en retard par rapport aux pays anglo-saxons où de jeunes restaurateurs ayant une connaissance parfaite des deux cultures (chinoise et du pays dans lequel leurs restaurants sont installés) sont plus nombreux. 

 

Recette de steam egg custard, oursin et
fleurs comestibles sur @Chifan_Paris. 

 

Avec Chifan, Handa Cheng s’engage pour que cette gastronomie soit reconnue dans sa diversité mais aussi qu’elle évolue. «  Il faut s’adapter aux produits locaux, au palais local. La cuisine chinoise en France ne sera jamais identique à celle qui existe en Chine. » Pour le trentenaire, elle ne peut que continuer à grandir. Et on a bien envie de le croire !


Article précédent Article suivant