Princes et princesses en exil. La France comme terre d'accueil

Enquête magazine numéro 13

Entre les années 1950 et 1980, de très nombreux immigrés sont arrivés d’Asie du Sud-Est. Parmi eux, certains appartenaient aux familles royales du Cambodge, du Laos ou encore du Vietnam. Comme beaucoup, ils ont fui les persécutions, les camps de travail forcé ou même la mort. Ils ont quitté palais, apparat et gouvernantes pour se retrouver en France, pays qui leur était souvent déjà familier, mais où leur statut royal ne valait plus grand-chose. Que sont-ils devenus ? Que connaissent leurs enfants (et petits-enfants) de leur sang royal ? Sont-ils retournés dans leurs pays d’origine ? Enquête auprès des sang-bleu.

Mon père ne m’a jamais reconnue et je ne l’ai jamais rencontré ». Candice s’est pourtant beaucoup renseignée sur cet homme. Depuis toujours, sa mère lui
explique que son papa est un prince vietnamien et lui montre des photos d’eux ensemble, des objets qui lui appartenaient. Cet inconnu serait Bảo Long, fils de Bảo Đại, dernier empereur du Vietnam avant de devenir chef d’État durant la guerre d’Indochine. 

Article intégral à retrouver dans notre numéro 13, septembre-octobre 2019. 


Article précédent Article suivant