4 boutiques pour découvrir la mode asiatique à Paris

corée du sud Japon mode numéro 22

Les créateurs japonais et (plus récemment) coréens se fraient une place grandissante dans la capitale historique de la mode. Notre sélection de concept stores parisiens pour s’initier aux tendances venues du pays de la K-pop ou placées sous influence tokyoïte.
[Textes : Emilie Huynh & Sophie Kloetzli - Photo principale : 
Besides Kimchi]

Besides Kimchi

7 rue Saint-Martin, Paris 4e.

Inauguré en 2017, ce concept store coréen au design ultra moderne, situé à deux pas du Centre Pompidou, est le fruit d’un minutieux travail de curation mené par un couple de passionnés. Pour trouver les marques à la pointe des tendances et qui seraient les plus susceptibles de plaire à la clientèle parisienne, Charlie Marquiset et Bo Kyung Marquiset Park ont rencontré une centaine de créateurs pour n’en retenir qu’une quinzaine (Tibaeg, Jorenz Cartiess, Ajobyajo...). La sélection est répartie dans deux univers distincts : vêtements chics et élégants au rez-de-chaussée et looks streetwear, inspirés de l’univers K-pop, dans une ambiance urbaine au sous-sol. On trouve aussi dans cet espace de 130m2 de la vaisselle, de la papeterie, des accessoires ou encore une large gamme de produits de beauté, tous venus du pays du Matin calme. De quoi faire de belles découvertes.

© Maeum

Maeum

2 rue de Lesdiguières, Paris 4e.

Né il y a seulement deux ans, ce café-concept chaleureux compte déjà de nombreux adeptes. Créé à l’image de son fondateur, passionné de mode et de cuisine, cet espace conjugue un salon de thé et une boutique dans laquelle on trouve une sélection de vêtements colorés au design fleuri et mignon — principalement pour femmes même si les hommes peuvent aussi y dénicher des pulls et des chemises. Très abordables (comptez une trentaine d’euros pour un sweat-shirt), les pièces sont de marques coréennes ou dessinées par le fondateur et gérant luimême, M. Maeum. Ce cocon dédié aux amoureux de la Corée du Sud organise aussi des événements culturels (Chuseok, initiation aux jeux traditionnels, etc.) et K-pop tous les mois, notamment à l’occasion des anniversaires des membres du groupe BTS.

Cet article est à lire en version intégrale dans Koï #22, disponible en ligne ou en kiosque.


Article précédent Article suivant