L’étoile de Corée

magazine numéro 12 portrait chinois

Ses pinces à chignon encore en main, elle revient avec précision sur son entrée à l’Académie nationale du Ballet de Corée à dix ans. Sae Eun Park est alors loin de se douter de ce qui l’attend... car à dix-sept ans en effet, la jeune danseuse remporte la première place du prestigieux prix de Lausanne et s’envole pour New York, où elle suivra sa scolarité à l’American Ballet Theater pendant deux ans. De retour en Corée, elle suit les cours d’un danseur coréen retraité de l’Opéra de Paris. Heureux hasard et rencontre décisive, dira-t-on, car Sae Eun Park se décide à auditionner pour la prestigieuse compagnie de l’Opéra en 2011 et intègre celle-ci en 2012. Avec calme et attention, elle se prête à notre portrait chinois.

A lire dans le numéro 12, juillet-août 2019. 


Article précédent Article suivant