J’ai assisté à la fête du Têt en ligne !

nouvel an lunaire tet ugvf

Le 11 février, la veille de la fête du Têt (Nouvel An vietnamien), l’Union générale des Vietnamiens de France (UGVF) a célébré l’entrée dans l’année du Buffle de métal en ligne, coronavirus oblige.
[Texte : Léa Berrod]

La fête du Têt est la célébration la plus importante de l’année pour les Vietnamiens. Symbole de renouveau, elle marque l’arrivée du printemps. En temps normal, l’UGVF réunit plus de 4 000 participants en France. Néanmoins, face à la situation sanitaire, l’association a donné rendez-vous en ligne pour célébrer le Nouvel An lunaire le soir du réveillon.

Un spectacle (très) organisé

À 20h, je me connecte sur le site de l’UGVF, assise dans mon canapé avec une boîte de nouilles aux légumes sur les genoux. Un compte à rebours est en cours : trois, deux, un… Le spectacle commence. Je m’attendais à une représentation artistique diffusée en direct mais je me retrouve à regarder une émission de télévision de deux heures. L’écran révèle quatre animateurs assis autour d’une table, masque sur le visage.

De nombreux invités de tout âge viennent les rejoindre pour échanger en français ou en vietnamien sur différents thèmes : la musique, les arts martiaux, la danse… Cependant, les discussions manquent de naturel. Malheureusement, les spectateurs ne pouvaient pas participer au dialogue. Néanmoins, cet évènement donne l’occasion d’en apprendre davantage sur la fête du Têt.

Comme au Vietnam

Malgré la situation sanitaire, l’UGVF a réussi à transmettre l’esprit du Nouvel An vietnamien. Le plateau de télévision était richement décoré : un autel pour les ancêtres, des áo dài (tenues traditionnelles vietnamiennes) suspendus, une tête de licorne en papier mâché…

Grâce aux images et aux vidéos d’archives, j’ai pu découvrir quelques coutumes de la fête du Têt. Par exemple : la danse des bambous, nhảy sạp qui est issue du battage du riz lors des moisons. Ainsi, les danseurs doivent enjamber les longues tiges de bambou posées sur le sol. Tout au long de la soirée, une femme habillée en áo dài est venue apporter différents plats traditionnels : bánh chưng (gâteau salé de riz gluant), luộc gà (poulet bouilli), thit kho (porc au caramel vietnamien)… Les différentes étapes du repas ont donné du rythme à l’émission. Cette célébration en ligne était un beau voyage où les liens entre les générations ont pu être préservés.


Article précédent Article suivant