C'est Gua Sha ?

Beauté Numéro 19

Beauté, jeunesse, teint parfait... Depuis quelques années, les rituels d’Asie se sont implantés en France. Encore plus avec les tutos TikTok et un confinement sous le signe du cocooning maison. Experte en beauté, Sarina Lavagne décrypte ces nouvelles tendances asiatiques.
[Texte : Sarina Lavagne. Illustrations : Shutterstock / KateQhouse]

Les femmes passent en moyenne 300 heures par an devant le miroir, à la recherche de moyens de préserver l’harmonie et la jeunesse de leur visage. Alors, nombreuses sont celles qui cherchent dans des marques de cosmétiques ou des traditions ancestrales les méthodes ou remèdes pour « sauver leurs peaux ». Et quand on parle de beauté, on ne peut pas passer à côté de la vague qui a séduit les femmes du monde entier : un vent venu d’Asie souffle sur le monde.

Pourquoi ? D’abord parce que le marché de la beauté asiatique est créatif et très dynamique. Il représente en effet 35 à 40 % de la croissance du marché mondial de la beauté en 2019*. Fortes de leurs marchés locaux très exigeants, les marques de cosmétiques asiatiques, à la fois innovantes et sophistiquées, bousculent et devancent leurs concurrents. Certains pays d’Asie, principalement le Japon, la Corée du Sud et la Chine, qui ont développé un savoir-faire et une expertise solide depuis des années, sont à l’origine de nombreuses avancées technologiques. De suiveurs, ils sont devenus créateurs de tendances, ce qui les a transformés en véritables laboratoires pour l’innovation produit.

*Source : Les Échos Études.

Cet article est à lire en version intégrale dans Koï #19, disponible en ligne ou en kiosque du 5 novembre au 5 janvier.

 


Article précédent Article suivant