News

Une vigneronne du Sichuan dans le Languedoc

Chine Numéro 24 portrait

Une vigneronne du Sichuan dans le Languedoc

Près de Narbonne, une femme redonne ses lettres de noblesse à un domaine longtemps tombé dans l'oubli. Gao Nanping arpente inlassablement les terrasses des Corbières, un territoire battu par la tramontane qui a forgé la dureté du sol et de ses habitants, peu habitués à voir une femme, d'origine chinoise, diriger un domaine et souvent leur tenir tête. Portrait de celle que l'on appelle dans le coin « la Chinoise de la Bastide ».[Texte : Weilian Zhu – Photos : Emeric Fohlen] En Chine, on aime croire que l'écriture reflète la personnalité. Gao Nanping a toujours admiré le grand calligraphe...

Plus →


Tokyo : les adresses confidentielles

Japon numéro 23 reportage

Tokyo : les adresses confidentielles

Celles dont les guides et les agences de voyage ne parlent pas. Celles qui vous font voir un autre visage de la mégalopole japonaise et vous transportent dans une ville à laquelle vous ne vous attendiez pas. Le fondateur de la revue GOKAN, rencontre entre le livre photo et le magazine de voyage sur le Japon, nous prend la main et nous emmène.[Texte et photos : David Michaud] 1. Une pause luxueuse Le quartier d’Ōtemachi fait face au bâtiment érigé en 1923 de la station Tokyo, vestige du boom économique et du tournant du Japon vers l’ouverture au monde. C’est...

Plus →


Le Paris de Kenzo

culture Japon mode numéro 22

Le Paris de Kenzo

« C’est Paris qui m’a donné la liberté de créer », disait le couturier japonais Kenzo Takada (1939-2020), fondateur de la marque KENZO. Lui qui comptait rester six mois dans la capitale à son arrivée en 1965 y vivra finalement plus de cinquante ans, trouvant l’inspiration rive droite comme rive gauche, au détour d’une ruelle ou dans un ciel bleu d’hiver. De ce Paris rêvé, arpenté en long et en large par ce couturier de génie, il reste quelques adresses, que l’on se refile sous le manteau. Profitez-en pour (re)découvrir la Ville Lumière qui adopte pour l’occasion un accent nippon. [Texte : Margaux Vanwetswinkel – Illustration : Blandine Pannequin] Georges François Fleurs...

Plus →


À quoi servent les musées d’arts asiatiques en France ?

asie cultures asiatiques décryptage numéro 21

À quoi servent les musées d’arts asiatiques en France ?

Ce sont sans doute les meilleures vitrines vers l’Asie. Riches de milliers d’années d’histoire, les musées d’arts asiatiques sont des invitations à la découverte et à l’ouverture. Mais au-delà de leur capacité à nous faire voyager, ces collections ont une dimension politique parfois oubliée. Semblables à des ponts jetés entre l’Occident et l’Orient, elles sont aussi un témoignage de l’histoire commune qui les relie, un écho à l’identité des communautés asiatiques établies en France et des lieux hautement symboliques où se nouent les relations diplomatiques.[Texte : Sophie Kloetzli. Photo principale : © Musée de Nice - Photo : H.Lagarde] Musées Guimet et Cernuschi à Paris, musées des Arts asiatiques à Nice...

Plus →


« Slow train to Thazi »

Birmanie Numéro 20 portfolio

« Slow train to Thazi »

Il y a tout juste un an, Adrien Jean, photographe français basé à Hô Chi Minh-Ville, s’est rendu en Birmanie. Il partage dans ce portfolio son voyage en train, entre les villages de Shwe Nyaung et Thazi. Les 247 kilomètres qui les séparent ont été parcourus à une allure moyenne  de 20 kilomètres par heure. De quoi profiter du paysage mais surtout de la vie à bord. [Photos :  Adrien Jean]   « À côté des options plus rapides que sont l’avion et le bus, le train représente une alternative pittoresque pour le voyageur qui souhaite faire la jonction entre...

Plus →